Les Machiya : Dormir dans une maison traditionnelle au Japon
machiya

Les Machiya : Dormir dans une maison traditionnelle au Japon

La machiya est une maison traditionnelle de Kyoto, trouvant son origine à l’époque Heian (794-1185), son style a évolué jusqu’à l’époque Edo (1603-1868), période qui déterminera son modèle actuel. Toutes les maisons que l’on trouve aujourd’hui datent du début du XXè siècle, elles ont donc une centaine d’années, un fait remarquable pour des constructions en bois et qui en dit long sur les soins que leur prodiguent les Japonais.

Au Japon on les surnomme unagi no nedoko « les lits-anguilles», en raison de leur taille étroite et tout en longueur, et parce que jadis les impôts locaux étaient calculés sur la largeur en façade. Accolées les unes aux autres, elles formaient des groupes de bâtisses formant un chō, « bourg ». Chaque chō était rattaché à un temple ou à un sanctuaire et regroupait une corporation d'artisans et de marchands. Ces constructions en bois ont toujours été à risque au regard des nombreux incendies qui ravageaient souvent l'ancienne capitale. Ce pourquoi on ne trouve guère à Kyoto de machiya datant d'avant l'ère Meiji (1868-1912). Les machiya de Kyoto sont nommées kyo-machiya car elles présentent des caractéristiques propres. Toutes étaient construites à peu près sur le même modèle : les commerces occupaient l'avant, les chambres et pièces de vie à l’étage ou en enfilade au rez de chaussée, tandis qu'un long couloir, où se trouve la cuisine, desservait les entrepôts (où l’on plaçait les choses de valeur) enfin et généralement un petit jardin à l'arrière.

machiya 02

Les chambres et les pièces de vie

Toujours constituée de tatami au sol, vos futons accompagnés de leurs draps et couettes seront pliés dans la journée pour plus de confort. Les portes sont appelées shoji (en bois, avec pièces de papier ou de vitre), ou fusuma (en bois épais et souvent décorées de motifs peints à la main). On trouvera un tokonoma (alcôve destiné à placer un objet de décoration) dans les plus belles pièces.

machiya 01

La salle de bains

Les Machiya n’en étaient que très rarement pourvues, ce qui explique le nombre élevé de sento, les bain publics (à Kyoto on dénombre environ 200 établissements !). Celles qui ont été transformées en maisons d’hôtes de nos jours ont toutes été pourvues de salles de douche communes. En tant qu’occidentaux nous aurons peut-être tendance par réflexe à émettre quelques retenues de prime abord, mais les Japonais (dans notre cas les hôtes) faisant toujours preuve d’un sens de la propreté exemplaire au niveau mondial, en plus de leur accueil discret et minutieux, vous réserveront toujours un hébergement des plus plaisants. Notez que certaines maisons sont pourvues d’un sento interne attenant à la salle de bain ! Le linge de toilette sera parfois fourni.

machiya 05

La cuisine

Une kitchenette ou une vraie cuisine à partager vous permettra de préparer votre petit-déjeuner ou vos repas, micro-ondes, bouilloires et thés seront souvent placés à votre disposition.

Autres considérations

Un petit point à connaître si vous logez dans une machiya : étant en majeure partie faites de bois, murs, portes ou plafonds, selon la disposition des chambres ces maisons pourront laisser passer quelques résonances. De nos jours, beaucoup de machiya sont également reconverties en boutiques, restaurants, cafés ou galeries d’art pour notre plus grand plaisir... On trouve bien entendu le même type de maisons anciennes pour des hébergements dans le reste du Japon, mais aussi des minshuku (les repas en demi-pension sont généralement inclus dans la réservation, les hôtes vivent sous le même toit) ou des ryokan (le fin du fin de l’hôtellerie japonaise, anciennes grandes demeures de la haute bourgeoisie avec jardin intérieur, repas inclus et généralement pourvus d’un sento ou d’un onsen extérieur, peignoirs yukata et chaussons fournis).

En séjournant dans une machiya, non seulement vous aurez le plaisir d'expérimenter un habitat authentique, mais vous contribuerez aussi à préserver le faste et la beauté des quartiers historiques du Japon. Cliquez-ici pour réserver votre chambre à Kyoto, dans les quartiers de Gion, château Nijo ou du palais impérial Gosho... ou n’importe où ailleurs au Japon !