Comment se rendre à Iwama (Ibaraki) ?
Statue d'O Sensei a Iwama

Comment se rendre à Iwama (Ibaraki) ?

La ville d'Iwama (岩間) fait partie des endroits du Japon ayant été les plus profondément associés à la maturation de l’Aïkido. En effet, O Sensei a résidé à Iwama pendant de nombreuses années et le lieu est devenu une partie intégrante de l'histoire de son art. Petite ville située au milieu des montagnes, elle se trouve à environ 30 minutes de train de Mito (水戸), la capitale de la province d’Ibaraki (茨城). Il est clair que ce qui fait la principale curiosité d’Iwama est que l’on peut très souvent y croiser des personnes non-japonaises venues pour pratiquer l’Aïkido en tant qu'uchi-deshi dans l’un des dojos de la ville, celui de la branche Ibaraki de l'Aikikai qui se trouve sous la direction de Isoyama Hiroshi Shihan, ou bien celui fondé par Saito Hitohira Shihan à la mort de son père (l'ancien gardien de l’Aïki-jinja, Saito Morihiro Shihan).

Comment se rendre à Iwama ?

Il existe deux façons principales pour se rendre à Iwama : par le train ou le bus. Lorsqu’on arrive au Japon après 12 heures de vol, l'une des premières épreuves consiste à comprendre le dense réseau ferroviaire japonais. Même si l’on trouve des indications en anglais, il faut s’exercer tout de même un peu à reconnaître les lignes de train japonaises et les panneaux indicateurs ne sont pas toujours clairs aux yeux embrumés par le décalage horaire. Pas de panique, si vous restez un peu « coincé » devant le tableau des lignes, nul doute qu’une personne viendra vous demander poliment en anglais si vous avez besoin d’aide.

Au départ de l’aéroport de Tokyo Narita

En train (environ 2h30 ; 4500 yens [autour de 40€])

Rejoignez la station de train située au sous sol de l’aéroport et prenez la ligne Keisei de Narita Airport jusqu’à la station Nippori. Changez de train à Nippori pour prendre la ligne Joban jusqu'à la station Iwama.

En bus (environ 2h30 - 3h00 en fonction des connexions ; 3100 yens [autour de 26€])

Prenez le Narita-Tsukuba Airport Bus (Natt’s) en direction de Tsukuba et descendez à la station Tsuchiuria. Vous trouverez des bus toutes les heures [horaires ici]. Le voyage en bus dure environ 2h00 et coûte 2500 yens. A Tsuchiuria, prenez la ligne de train Joban (la station est en face de l’arrêt du bus) en direction de Mito et descendez à la station Iwama. Le voyage en train dure environ 30 minutes pour environ 600 yens.

Au départ de Tokyo (environ 1h30 ; 1600 yens [autour de 15 euros])

Le plus simple est de se rendre à la station Ueno de Tokyo (importante station qui dessert de nombreuses destinations au nord de Tokyo). Prenez la ligne Joban en direction de Katsuta et descendez à Iwama. Attention il existe aussi un autre trajet vous faisant passer par Ishioka via un express, plus rapide mais plus cher, et celui-ci vous imposera un changement.

Que trouve-t-on à Iwama ?

Une fois à Iwama, vous trouverez des dojos, des pratiquants d’Aïkido de toutes nationalités, un temple dédié à l’Aïkido et surtout une atmosphère. Iwama est véritablement le lieu où O Sensei a peaufiné sa technique, en particulier sa pratique des armes. Il réside donc une atmosphère particulière dans cette ville et on trouve pas moins de quatre dojos traditionnels : le sanctuaire de l’Aïkido (Aiki-jinja) et son dojo associé, mais aussi d'autres lieux où Ô Sensei avait ses habitudes, tout cela dans un rayon de trois kilomètres... Il y a aussi d’autres lieux à visiter en périphérie d’Iwama qui ont été marqués par la présence d’O Sensei, notamment le Mont Atago. Sans entrer dans « l’histoire » de l’Aïkido, voici en quelques mots, trois des lieux se trouvant dans un rayon de quelques mètres et qui marquent encore aujourd’hui notre art martial.

Dès votre sortie de la gare vous serez accueilli par une statue de Morihei Ueshiba qui vous indiquera de son regard la direction à prendre pour se rendre à l’Aïki-jinja.

iwama 03Statue d'O Sensei devant la gare d'Iwama

La route est simple, c’est un large boulevard orné de maisons où vous trouverez différentes bornes ornées d’illustrations des moments de la vie d’O Sensei. Un fois arrivé au croisement avec une petite forêt, vous y serez... en fait vous vous arriverez par l’arrière de l’Aïki-Jinja. Il suffira de longer la forêt par la droite pour arriver là où résidait O Sensei.

iwama 02La rue menant à l'Aiki-jinja

L’Aïki-Jinja « 合気神社 » : Sanctuaire de l’Aïkido

L’Aïki-Jinja est le temple construit par O Sensei à la fin de l'automne 1943 en l’honneur des 43 divinités shintoïstes de l’Aïkido dont Saruta Hiko no Ookami, Kunitsu Ryuoh Kuzuryu Daigongen, Tajikarao no mikoto, Amenomurakumo Kukisamuhara Ryuoh, Ketsumi Miko no Ookami, Wakumusubi no Mikoto, Ryuoh, Daigongen, Ootengu, et Daibosatsu. Il a été construit en deux temps et a depuis été rénové. Le temple regroupe deux bâtiments : le « Honden », lieu de résidence des divinités ainsi que le « Haiden » lieu des cérémonies construit en 1962.

iwama 14Célébration de la mise en place de la structure du Haiden en 1962

C'est le seul et unique sanctuaire dans le monde qui soit associé à l'Aïkido. Une fois par an, le 29 Avril, se tient le festival de l'Aiki-jinja. Beaucoup de pratiquants d'Aikido, non seulement issus du Japon, mais de partout dans le monde viennent ici pour cette célébration qui commémore le fondateur Ueshiba Morihei et le second Doshu Ueshiba Kisshomaru avec des prières pour la croissance de l'Aïkido, la sécurité au dojo, l'amélioration de notre pratique, et de la paix mondiale. Sur le site de l’Aïki-Jinja, on trouve de magnifiques érables Japonais ainsi qu’une large pierre sculptée par Seiseki Abe Shihan avec le terme « Aiki-Jinja ».

iwama 09Sanctuaire de l'Aikido

Ce dernier était un calligraphe reconnu et maître d’Aïkido qui fut aussi le professeur de calligraphie de O Sensei. Depuis novembre 2009, une statue représentant O Sensei a été ajoutée sur la droite du bâtiment. Le sanctuaire se situe à quelques mètres à pied du Dojo d’origine de O Sensei. Il suffit juste de regarder de l’autre côté de la rue.

iwama 13Scultpure d'Abe Shihan

Le Dojo d’Ô sensei : Ibaraki Shibu Dojo

Construit en 1945, il se nommait initialement l’Aiki Shuren Dojo « 合気修練道場 ». C’est ici qu’O Sensei a terminé de développer son art et le dojo a même servi un temps de quartier général de l’Aïkido jusqu’à la réouverture du Hombu Dojo de Tokyo après la guerre. A l’origine il n’y avait pas de tatamis on s’entraînait sur du parquet. Les cours étaient réputés pour être intensifs et rugueux... Le dojo est installé sur une petite propriété qui compte aujourd’hui d'autres bâtiments pour permettre l’accueil d’élèves du monde entier (uchi-deshis : élèves internes). A l’intérieur du Dojo se trouvent encore des objets liés à Ô sensei. Lorsque l’on passe devant le Dojo, la première partie était à l’époque ses appartements.

iwama 05Dojo de la branche Aikikai Ibaraki

Informations pratiques

Le Tanrenkan Dojo « 鍛錬館 » : Siège de l’Iwama Shin Shin Aiki Shuren Kai

C’est l’actuel dojo de Maître Saito Hitohira, fils et successeur de Saito Morihiro. Pour s’y rendre, il suffit de continuer à marcher dans la rue de l’Aïki-jinja et au premier croisement (stop), de prendre à droite, le dojo se situe 200 mètres plus loin. Ce Dojo à été construit en 2000 par Saito Sensei et est devenu le siège de l’organisation mondiale de l’Aïkido dit d'« Iwama Ryu ». Face au Dojo, se trouve une clairière aménagée à la pratique où les uchi-deshi pratiquent les armes chaque matin.

iwama 01Tanrenkan Dojo de Saito Hitohira

Cette rue qui relie ces espaces est particulièrement vivante... En effet du lever au coucher du soleil, vous trouverez des uchi-deshi qui nettoient les abords de l’Aïki-Jinja, d’autres qui viennent en vélo s’entraîner au Tanrenkan Dojo, des anciens de la ville qui viennent prier devant l’Aiki-jinja, le tout animé de Kiai qui retentissent à certains moment de la journée. Iwama vit véritablement en harmonie avec l’Aïkido.